Trésors

Trésors

Boîte à poudre

circa 1756/1760
Paris
Maître Orfèvre François-Thomas Germain

DONNÉES MATÉRIELLES
Vermeil
Hauteur : 6,8 cm – Longueur base : 7,8 cm – Poids : 405 grammes

À PROPOS
Rare boîte à fard ayant été exécutée pour le service de toilette de la famille royale du Portugal. La boîte ronde repose sur une base chantournée qui est bordée d’un bordure de joncs enrubannés de volutes feuillagées. Elle est garnie de chutes festonnées de guirlandes de laurier avec des mascarons à mufles de lion. Le couvercle est ceinturé d’un tore de laurier enrubanné en rappel de la base.
La cour du Portugal qui avait demandé tant de chefs-d’œuvre à Thomas Germain continua à passer des commandes à son fils. En collaboration avec Jacques Ballin, François-Thomas Germain refit, le 2 mars 1757, toute la vaisselle du roi de Portugal. Cette vaisselle devait avoir une certaine importance, puisqu’en 1764, il y travaillait encore. Les pièces du service livré à la cour du Portugal n’ont pas été toutes poinçonnées.

Germain Bapst mentionne dans son ouvrage plusieurs pièces de l’une des toilettes exécutées par la cour du Portugal. On y retrouve deux boîtes avec des mufles de lion et des guirlandes reproduites dans l’ouvrage du même auteur en 1887.

HANAP EN FORME DE CERF

circa 1680
Stuttgart
Maître Orfèvre Johann Jakob Wagner

DONNÉES MATÉRIELLES
Argent et argent vermeillé
Hauteur : 31,8 cm – Longueur base : 21,3 cm – Largeur base : 15,6 cm
Poids : 1.009 grammes

À PROPOS
Rarissime hanap en argent et vermeil représentant un cerf. Il est représenté cabré sur ses pattes arrière. La tête du cerf est amovible et fait office de couvercle.
Les récipients à boire en forme de cerf étaient très prisés à l’époque, la chasse étant considérée comme un des loisirs les plus nobles à l’époque. Ce type de hanap servait de« Willkomm » lors des réunions de chasses mais il pouvait aussi être exposés sur des buffets d’apparat et des cabinets de curiosité.

RARE CHAPEAU

Bolivie
Région de Potosi
XVIIIème

DONNÉES MATÉRIELLES
Ame en cordes et tissu garni de velours brun, garnitures en argent, avec corail et verres colorés
Hauteur : 15 cm
Diamètre : 34 cm

À PROPOS
Ce rare chapeau est garni d’un velours brun sur lequel sont cousues une série de plaques en argent. La bordure du chapeau est garnie de fleurs et de feuillages enchevêtrés. Le dôme du chapeau est orné de plaques en argent repoussées et ciselées représentant respectivement et entre autre un soleil, un couple dansant, de nœuds et des feuillages, des chevaux, des oiseaux, des lamas, une sirène jouant de la mandoline. La doublure de chapeau est en feutrine rouge dans la partie circulaire.

Ce type de chapeau faisait partie d’un costume de cérémonie et était probablement porté par un fonctionnaire ‘Aymara’ lors des cérémonies officielles. Ce type d’ornement célèbre la richesse de Potosi, le centre minier colonial espagnol le plus riche des Amériques, situé dans l’actuelle Bolivie.

POT À OILLE ET SON PRÉSENTOIR

1789
Paris
Maître Orfèvre Henry Auguste

DONNÉES MATÉRIELLES
Argent
Le pot à oille – Hauteur : 30 cm – Longueur : 44,5 cm – Poids : 4.627 grammes
Le plat – Diamètre : 43 cm – Poids : 2.400 grammes

À PROPOS
Ce pot à oille daté de 1789 a fait partie d’un service étonnamment important pour l’époque révolutionnaire. Henry Auguste était un des orfèvres les plus en vogue à Paris durant cette période. Nommé orfèvre du Roi et succédant à Roettiers, il fournira Madame du Barry. Ce pot à oille excessivement moderne correspond au goût tant apprécié de la favorite pour le néoclassique. On peut véritablement envisager que cet objet a été exécuté pour elle grâce à la présence du poinçon de gratis.

L’objet a la particularité de porter le poinçon de gratis. Ce poinçon rarissime indique que la commande a été exécutée pour un proche de la famille royale.
Il fallait être extrêmement riche, au vu de la déconfiture financière de l’époque, pour se permettre la commande d’un grand service en 1789. Se retrouver exempt d’impôt pour une telle quantité d’argent fait preuve d’une grande faveur royale.

STATUETTE ÉQUESTRE DE FERDINAND III

1619/1637
attribué à Hans Clauss

DONNÉES MATÉRIELLES
Argent et vermeil, socle en bois
Hauteur avec le socle : 13,8 cm
Poids avec la base : 322 grammes

A PROPOS
A l’époque, les statuettes équestres étaient hautement considérées dans les cours royales et princières et souvent offertes en cadeau. Elles décoraient les cabinets et étaient considérées comme des ‘objets de collection’.

La Maison de Habsbourg a commandé un grand nombre de statuettes équestres avec des têtes interchangeables, montrant les membres de la famille en armure de commandant. Le but n’était pas uniquement de refléter la réputation de ces personnalités, mais plus particulièrement leurs succès militaires. Nous pensons que les statuettes équestres en argent ont été commandées par l’Empereur ou par le Kurfüstenkollegium” (Collège Electoral) dans le cadre de l’élection de l’Empereur du Saint Empire Romain à Frankfurt le 28 August 1619. Plus tard, certaines têtes de Ferdinand II ont été remplacées par les têtes d’autres monarques, dont celles de son fils Ferdinand III.

NÉCESSAIRE DE VOYAGE

1746/1751
Strasbourg
Jean-Philippe Fuchs, Louis III Imlin et Abraham Wenck

DONNÉES MATÉRIELLES
Argent vermeillé
L’étui – Longueur : 27,5 cm – Largeur : 13 cm –  Hauteur : 7 cm
La paire de bougeoirs – Hauteur : 8,6 cm – Poids : 340 grammes
La timbale– Hauteur : 7,7 cm – Poids : 126 grammes
La boîte à épices  – Longueur : 7 cm – Poids : 86 grammes
La cuillère – Longueur : 19,4  cm
La fourchette – Longueur : 19 cm

À PROPOS
Rare nécessaire de voyage dans son écrin d’origine comprenant une paire de bougeoirs de toilette, une boîte à épices s’ouvrant à charnière par un double couvercle, un couvert et une timbale. Les bougeoirs de toilette sont munis d’une base amovible se vissant au fût. Leur base triangulaire est bordée d’un rang d’oves et d’entrelacs.
Le gobelet ovale et uni est à côtes pincées et repose sur une base arrondie. L’écrin en maroquin rouge d’origine est doré au petit fer et gainé de velours vert. Il est frappé des armoiries royales de France

Uniquement sur rendez-vous

LA COUR DES ARTS chaussée d’Alsemberg, 985 - 1180 Brussels - Belgium