or et objets précieux

or et objets précieux

BINOCLE

Epoque Louis XVI
France

DONNÉES MATÉRIELLES
Or et émail
Longueur : 10,5 cm – Largeur : 3,8 cm – Poids : 28 grammes

À PROPOS
Modèle de binocle-ciseau en or et émail noir.
Les instruments d’optique en or sont rares.
Travail français d’époque Louis XVI. Modèle avec deux bras pivotant sur un axe central surmonté d’une bélière. Ils sont émaillés en noir de feuilles et de fleurs partant d’une rosace centrale. La bélière est unie.
Les binocles sont des lunettes de vues sans branches qui comprennent deux verres correcteurs reliés par une rosace sur pivot à la base des deux branches.  Un anneau permettait de les attacher à un bouton de gilet par une gourmette pour l’homme ou à une broche ou au chapeau par une chaînette pour les dames.

ETUI A MESSAGES

1762/1768
Paris

DONNÉES MATÉRIELLES
Or et écaille
Longueur : 13,8 cm – Poids brut : 31 grammes

À PROPOS
L’étui de forme cylindrique est entièrement peint en vernis Martin de divers personnages en grisailles sur un fond uni rouge. Les bordures d’encadrements circulaires sont en or.
Les étuis étaient à usage personnel.
Ils pouvaient contenir des petits accessoires de couture, des ciseaux et des pincettes.

À PROPOS DU VERNIS MARTIN
Le vernis Martin  est une peinture polychrome pratiquée sur un métal. A cette peinture est associée des applications d’or. Le tout est recouvert d’un vernis au copal, transparent et brillant, dit vernis Martin.

CAMEE EN PENDENTIF représentant ISIS

1852
Paris
signé Luigi Michelini

DONNÉES MATÉRIELLES
Or et agate
Hauteur : 5,8 cm – Hauteur médaillon : 4 cm – Largeur : 3,3 cm – Poids : 22,5 grammes

À PROPOS
Ce camée en agate deux couches représentant la déesse Isis. Le tout cerclé dans une monture en en or avec une attache mobile permettant de le suspendre en pendentif.
Signé au dos : « Michelini, 1852 »

À PROPOS DE LUIGI MICHELINI
(Rome 1798 – Paris 1857)
Elève de Girometti, il s’installe à Paris au palais Royal vers 1820.
Le sujet d’‘Isis’ est gravé par Nathaniel Marchant, vers 1780. C’est à Marchant que l’on doit la diffusion de ce sujet en glyptique dans la première partie du XIXe. Il copie une tête antique conservée dans les collections vaticanes provenant des collections du Cardinal Albani.

TABATIÈRE

1778
Paris
Maître Orfèvre René-Antoine Bailleul

DONNÉES MATÉRIELLES
Or et émail
Hauteur : 3,3 cm – Longueur : 8,2 cm – Largeur : 6,1 cm – Poids : 165 grammes

À PROPOS
Belle tabatière ovale en or. Les faces sont guillochées en ‘grain d’orge’.  Le couvercle est incrusté d’un médaillon ovale peint en couleur sur émail représentant une femme agenouillée tenant de la main droite un arc, un carquois posé devant elle, deux femmes debout en retrait, un amour se tenant sur la droite de la scène. Le tout est ceinturé par un double cadre d’or ciselé.
La bâte est divisée en quatre panneaux guillochés en stries séparés de chutes de fleurs avec drapé et petite coquille.
Les bordures d’encadrements du couvercle sont ciselées d’une chute de laurier.

PIÈCE DE COMPARAISON
Une tabatière de René-Antoine Bailleul se retrouve dans les collections du Musée Cognacq-Jay à Paris.

FLACON EN OR ET ÉMAIL

circa 1840/1860
Travail européen

DONNÉES MATÉRIELLES
Or et émail
LE COFFRET – Hauteur : 4,7 cm – Longueur : 7,7 cm – Largeur : 4,2 cm
LE FLACON – Longueur : 6,3 cm – Poids : 36 grammes
Petits accidents à l’émail.

À PROPOS
Rare flacon à parfum en or émaillé figurant un citron. Le citron au naturel est entièrement émaillé de jaune et est décoré de feuillages verts et de fleurs. Le petit bouchon mobile est cylindrique et représente la tige du citron en or. Le flacon est accompagné par son petit écrin en maroquin rouge en forme de malle.

Uniquement sur rendez-vous

LA COUR DES ARTS chaussée d’Alsemberg, 985 - 1180 Brussels - Belgium