Flash Player 9 ou supérieur est nécessaire pour afficher la version complete de ce site. Cliquez ici pour l'installer.

Galerie Bernard de Leye

Collection: 1800 — Cloche couvre-plat

1800 - Paris
Jean-Baptiste-Claude Odiot
Cloche couvre-plat

Description

Cette cloche de Jean-Baptiste Claude Odiot a été commandée par Louis-Philippe, Duc d’Orléans et roi des Français en 1823. Désireux de compléter le service Penthièvre-d’Orléans, il fait exécuter par Odiot le pendant de la cloche d’Antoine-Sébastien Durant datant de 1754.
Louis-Philippe fait apposer sur les cloches devenant « paire » ses armoiries d’Orléans.
Ce type de cloche était disposé sur la table pour garder les mets chauds.
Ce modèle de cloche appelée matelotte était initialement prévue pour conserver la chaleur des plats de poissons chauds disposés sur la table. L’ampleur de la pièce et son poids impressionnant laisse plutôt supposer que cette pièce était utilisée comme un surtout de table, ceci justifierait aussi la richesse du décor de l’objet.
Les deux cloches sont mentionnées dans un inventaire établi sous le règne de Louis-Philippe comme suit « Deux grandes cloches à matelotte, 93 marcs, 4 onces, 4 gros »
Le sommet de la cloche porte une magnifique nature morte composée de poissons en ronde-bosse d’un réalisme saisissant. Malgré l’abondance des éléments présents sur la cloche, le tout est disposé dans une harmonie remarquable où chaque ornement a sa place et cela, sous tous les angles de vues de l’objet.
La scène se compose d’une riche composition où s’enchevêtre une carpe, une lamproie, des huîtres et des goujons. Une « bécasse de mer » tenant dans son bec une petite sardine jaillit de l’ensemble de la composition. Sur un des côtés latéraux, une nasse ajourée est posée sur un lit d’algues contenant des petites sardines.
La cloche repose sur quatre larges ressauts agrémentés de différents cartouches. Chaque compartiment souligné par des rinceaux feuillagés porte un fond gravé de roseaux. Des guirlandes feuillagées sont posées en applique sur les deux côtés de l’objet. De part et d’autre de la partie longitudinale, un enfant soutient les armoiries royales posées sur deux dauphins fantastiques adossés. Le tout est disposé sur un lit d’eau entouré d’iris sauvages. Les deux cartouches latéraux portent des motifs aquatiques en applique composé de hérons, et d’un cygne terrassé par un chien. Chacun des éléments décoratifs présents sur cette cloche est disposé avec ampleur et élégance dans un souci réel d’équilibre.

Description des poinçons

~ Poinçon de premier titre de la ville de Paris pour les années 1819/1838
~ Grosse garantie de la ville de Paris pour les années 1819/1838
~ Maître Orfèvre Jean-Baptiste-Claude Odiot

Description du Mouvement

Orfèvre

Jean-Baptiste-Claude Odiot

Données matérielles

ARGENT
Hauteur : 28 cm
Longueur : 58 cm
Largeur : 45 cm
Poids : environ 9.400 grammes

À propos

Jean-Baptiste-Claude Odiot participe à l’exposition de Paris du 25 août 1823, il y présente les pièces destinées à compléter le service de Penthièvre appartenant à Louis-Philippe, Duc d’Orléans. Le jury de l’exposition, ébloui par son travail, lui décerne la médaille d’or.

1823_08 1823_01 1823_02 1823_03 1823_04 1823_05 Des_cloch_jean-baptiste-claude_odiot_01_ 1823_06 1823_07 1823_09 Des_cloch_jean-baptiste-claude_odiot_02